DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Egypte : les manifestants maintiennent la pression

Vous lisez:

Egypte : les manifestants maintiennent la pression

Taille du texte Aa Aa

Les manifestants anti-Moubarak maintiennent la pression en Egypte.

Ce mercredi encore, la place Tahrir était noire de monde. Le mouvement de contestation est entré la veille dans sa troisième semaine.

Comme pour défier encore plus le pouvoir, les manifestants ont encerclé le Parlement dans l’après-midi ainsi que le siège du gouvernement, forçant le Premier ministre à délocaliser une réunion ministérielle.

Les deux bâtiments, qui sont situés l’un en face de l’autre, sont protégés par des blindés, mais les soldats n’ont pas empêché la foule de manifester.

Au-delà des grandes villes, le mouvement de contestation s’est peu à peu propagé dans les zones rurales.

A 400 km au sud du Caire, le mouvement de révolte a tourné au drame. La police a ouvert le feu dans la ville d’El Kharga tuant trois personnes. La foule en colère a réagi en mettant le feu à des bâtiments officiels.

Les mesures d’apaisement annoncées par le régime de Moubarak ne satisfont toujours pas ses détracteurs.

Le président a reçu ce mercredi l‘émissaire russe pour le Proche-Orient Alexandre Sultanov. Le Caire est un allié stratégique pour Moscou qui s’inquiète des répercussions pour la région.