DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Toyota lavé des soupçons sur la fiabilité de ses systèmes électroniques

Vous lisez:

Toyota lavé des soupçons sur la fiabilité de ses systèmes électroniques

Taille du texte Aa Aa

Le constructeur automobile japonais avait dû rappeler plus de dix millions de véhicules en 2009 en raison de problèmes d’accélération involontaire. Les Etats-Unis avaient alors ouvert une enquête pour connaître les causes de ces dysfonctionnements. Les conclusions ont été rendues public ce mardi par le ministre des Transports. “Les problèmes de Toyota étaient mécaniques et non électriques”, a ainsi affirmé Ray LaHood. Ce constat résulte des “efforts de recherche parmi les plus complets et les plus intensifs jamais menés”, selon le ministre.

Autrement dit, si les véhicules Toyota accéléraient de manière involontaire, c’est que la pédale d’accélérateur se coinçait dans les tapis de sol. C’est précisément ce qu’a toujours dit le constructeur japonais pour sa défense.

La Nasa était associée à l’enquête. Selon Michael Kirsch, ingénieur à l’agence spatiale américaine, la Nasa a considéré qu’il n’y avait “aucun défaut électronique qui aurait pu provoquer ce phénomène d’accélération incontrôlé”.

Quant aux usagers, à l’origine des plaintes contre Toyota, ils estiment que la Nasa n’avait pas toutes les cartes en main pour se prononcer en toute indépendance.