DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Egypte : la colère gronde place Tahrir

Vous lisez:

Egypte : la colère gronde place Tahrir

Taille du texte Aa Aa

La déception et la colère peuvent se lire sur le visage des Egyptiens rassemblés dans le centre du Caire. Pour beaucoup, le discours du raïs a été une nouvelle claque. Ils sont nombreux aussi à se poser des questions sur l’attitude que l’armée va désormais adopter.

Retrouvez la chronologie des événements en Egypte

“Le président nous donne Soulaïman mais il est pire que Moubarak”, commence un homme.

“Nous n’avons pas peur de l’armée. L’armée est à nos côtés, et même si elle n‘était pas à nos côtés, nous n’aurions pas peur. On n’a peur ni de Moubarak ni de personne. On est anéanti”, poursuit un autre manifestant.

“J’ai confiance en l’armée, elle appuiera les promesses du président et la période de transition. Le président était obligé de proposer cette transition, mais attention il est capable de reprendre ses promesses”, termine une autre personne.

Depuis une semaine, les manifestations se déroulent dans le calme, mais les Egyptiens qui se rassemblent quotidiennement depuis 18 jours commencent à en avoir assez, comme le souligne notre correspondant au Caire, Mohammed Elhamy : “Pour les manifestants, cette délégation partielle de pouvoir du président à son vice-président est insuffisante. Tant que Moubarak sera au pouvoir, ils comptent manifester. La poursuite de cette crise complexe pourrait jeter le ballon dans le camp de l’armée”.