DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Egypte : dissolution du Parlement et suspension de la Constitution

Vous lisez:

Egypte : dissolution du Parlement et suspension de la Constitution

Taille du texte Aa Aa

Le changement est en marche en Egypte. L’armée au pouvoir annonce la dissolution des deux chambres du Parlement, ouvrant la voie à de nouvelles élections. La période de transition politique sera de six mois. Les militaires ont annoncé aussi la suspension de la Constitution en vue d’amendements qui seront soumis à référendum. Des décisions qui répondent aux exigences des manifestants.

Comme un symbole qui dit tout, on a décroché le portrait d’Hosni Moubarak dans la salle de réunion du gouvernement. Le cabinet égyptien s’y réunissait pour la première fois ce dimanche depuis le départ du président.

Son premier objectif, c’est restaurer la sécurité. Mais le Premier ministre a tenu aussi à rassurer à propos de la santé économique du pays :

“Notre position économique intérieure est solide. Nous avons assez de réserves pour le futur proche, notre situation est rassurante, très rassurante.”

La Bourse du Caire doit rouvrir mercredi. Elle avait fermé le 27 janvier, après avoir perdu environ neuf milliards d’euros en 48 heures.

La crise risque de coûter cher à l‘économie de l’Egypte. La prévision de croissance du PIB égyptien pour 2011 est située entre 3 et 4,5%, au lieu des 6% prévus. Notamment à cause des pertes liées au tourisme.