DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gouvernement italien veut enrayer l'arrivée de milliers d'immigrants clandestins tunisiens

Vous lisez:

Le gouvernement italien veut enrayer l'arrivée de milliers d'immigrants clandestins tunisiens

Taille du texte Aa Aa

Les débarquements se poursuivent à un rythme soutenu sur la petite île italienne de Lampedusa, où

quelque 5 000 immigrants clandestins sont arrivés ces cinq derniers jours. Ce sont principalement des Tunisiens, en quête d’un avenir meilleur. Deux sont morts, noyés, au cours de leur aventure.

Le gouvernement a décrété l‘état d’urgence humanitaire, qui permet de mobiliser des moyens exceptionnels pour gérer cet afflux massif de clandestins. Mais c’est insuffisant, explique le ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini. “La Tunisie, l’Algérie, l’Egypte et d’autres pays encore : il faut une stratégie globale de la part de l’Europe, qui doit apporter des moyens importants, réclame-t-il. Mettre en place un véritable Plan Marshall afin d’empêcher que le désespoir dans ces pays ne cause encore plus d’immigration.”

Le gouvernement italien a ainsi demandé une réunion urgente des ministres de la Justice et de l’Intérieur de l’Union européenne. Il y demandera le déploiement d’une mission d’interception et de patrouille au large des côtes de la Tunisie.