DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Immigration clandestine : Tunis prêt à coopérer avec l'Union européenne

Vous lisez:

Immigration clandestine : Tunis prêt à coopérer avec l'Union européenne

Taille du texte Aa Aa

La Tunisie se dit prête à coopérer avec l’Union afin de freiner l’exode vers l’Europe de clandestins tunisiens.

Toutefois Tunis rejette catégoriquement “toute ingérence dans ses affaires intérieures ou ce qui porterait atteinte à sa souveraineté”. Sous-entendu, pas question de voir débarquer des policiers italiens sur le sol Tunisien comme le suggérait le ministre de l’Intérieur Roberto Maroni ce dimanche.

Quelque 5.000 clandestins ont débarqué ces cinq derniers jours sur la petite île italienne de Lampedusa. Une quarantaine a périt dans un naufrage.

Rome qui craint une crise humanitaire a demandé l’aide de l’Union européenne.

Le camp d’accueil fermé il y a un pour décourager les clandestins a du rouvrir ses portes.

“Après tant d’années de régime Ben Ali, le peuple tunisien a retrouvé la démocratie mais aussi d’autres problèmes. Parmi tous ceux qui atteignent les côtes italiennes, il y probablement de vrais réfugiés, des réfugiés politiques”, explique Daniela Pompéi, porte-parole de l’association d’entraide catholique Sant’Egidio.

Le chef de la diplomatie italienne Franco Frattini et son homologue européenne Catherine Ashton seront en Tunisie ce lundi pour évoquer tous ces problèmes avec les nouvelles autorités locales.