DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bahreïn : l'opposition suspend sa présence au parlement, le roi déplore les morts

Vous lisez:

Bahreïn : l'opposition suspend sa présence au parlement, le roi déplore les morts

Taille du texte Aa Aa

La tension monte encore d’un cran à Bahreïn.

Des centaines de chiites ont participé aux funérailles d’un manifestant tué hier lors de la dispersion d’une marche contre le régime. Durant ces funérailles, un autre manifestant a été tué. L’opposition chiite a immédiatement suspendu sa présence au parlement en signe de protestation et de solidarité.

Le roi de Bahreïn a exprimé ses regrets et annoncé l’ouverture d’une enquête. Il a aussi renouvelé sa promesse d’allouer 2000 euros à chaque famille du pays.

De nouvelles manifestations ont eu lieu ce mardi à l’initiative d’internautes qui ont appelé à défiler pour réclamer des réformes politiques comme en Tunisie et en Egypte.

Bahreïn est un petit état du Golfe dirigé par une dynastie sunnite alors que la population est majoritairement chiite. Des troubles dans les années 90 avaient déjà contraint le pouvoir à entamer un processus d’ouverture politique désormais jugé insuffisant.