DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Egypte en transition

Vous lisez:

L'Egypte en transition

Taille du texte Aa Aa

L’opposition égyptienne se prépare aux premières élections démocratiques qu’ait connu le pays ces trente dernières années.

L’armée, qui dirige l‘État depuis la chute du Président Moubarak, prévoit un scrutin dans six mois. En attendant, elle demande à la commission chargée d’amender la constitution d’achever son travail d’ici dix jours.

L’occasion pour les opposants de préparer leurs formations à un éventuel scrutin. A l’image du Front démocratique, interrogé mardi par euronews.

“Le monde entier a vu durant cette révolution que les Frères Musulmans existent réellement mais qu’ils ne sont pas le moteur de la révolution et ne sont pas non plus la seule force”, explique Oussama El Ghazali Harb.

Le chef de file du parti El Ghad, Ayman Nour, estime pour sa part que tous les courants doivent être représentés. :“Les Frères Musulmans sont un courant important. Ils n’ont pas cette image sombre que le régime de Moubarak a voulu véhiculer. Il les a toujours présenté comme des épouvantails.”

Quant à Hosni Moubarak, de nombreuses rumeurs circulent sur son état de santé. Ce mardi certains le croyait mort. L’ancien président serait dans sa résidence de Charm el-Cheikh.