DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'opposition et le pouvoir iraniens récupèrent leurs martyrs

Vous lisez:

L'opposition et le pouvoir iraniens récupèrent leurs martyrs

Taille du texte Aa Aa

Lors des funérailles ce matin d’un étudiant tué lundi, des affrontements ont eu lieu entre pro et anti-gouvernementaux. Les étudiants bassidjis, ces milices liés aux gardiens de la révolution organisaient la procession. Car ils affirment que la victime Sanee Zhaleh était des leurs.

Ses amis étudiants à l’université des Arts de Téhéran affirment au contraire qu’il fait partie de l’opposition, et qu’il a été abattu par les forces de sécurité.

Bravant l’interdiction, l’opposition est descendue dans la rue lundi, en soutien aux soulèvements tunisiens et égyptiens. Pour la première fois, depuis plus d’un an.

Aujourd’hui, à Khom, une ville qui est un haut lieu de la religion, des membres du clergé ont appellé à la mort de Moussavi et de Karoubi, les deux leaders de l’opposition.

Le pouvoir annonce vendredi un rassemblement monstre contre l’opposition et ses chefs, alors que les appels se multiplient pour une “punition sévère”.