DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Union européenne lance l'offensive contre les faux médicaments

Vous lisez:

L'Union européenne lance l'offensive contre les faux médicaments

Taille du texte Aa Aa

1% des médicaments vendus en Europe seraient falsifiés, y compris ceux censés soigner les cancers ou les affections cardiaques. Pour combattre ce fléau, l’Union européenne s’est dotée d’une directive qui vient d‘être approuvée par le Parlement européen. Un code d’identification et des emballages cachetés permettraient de limiter les risques.

“Ceci fait référence à un médicament autorisé, le Viagra, tandis que cet autre n’est pas du tout un médicament autorisé”, explique un contrôleur de l’agence belge du médicament. “C’est vraiment un produit qui a été produit sur le marché pour donner une équivalence dans les substances actives. C’est tout.”

La directive règlemente aussi les ventes en ligne, un secteur à haut risque. Les sites internet devront être enregistrés et présenter un logo d’authentification.

“Nous faisons notre maximum pour protéger les gens qui sont lésé, qui pensent payer pour les bons médicaments alors qu’en réalité ils achètent des faux. Mais si une personne veut prendre le risque, il n’y a pas grand chose que nous puissions faire pour l’en empêcher”, déclare le commissaire européen en charge du dossier John Dalli.

Les nouvelles règles pourraient entrer en vigueur dès les prochains mois et au plus tard en 2016. Des sanctions sont prévues en cas d’infraction. Parallèlement, Interpol mène une campagne de prévention auprès des internautes.