DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hillary Clinton se dit "profondément inquiète" par la situation à Bahreïn

Vous lisez:

Hillary Clinton se dit "profondément inquiète" par la situation à Bahreïn

Taille du texte Aa Aa

Hillary Clinton a appelé “le gouvernement du Bahreïn à la retenue afin qu’il respecte sa promesse de tenir responsables ceux qui ont eu recours à une force excessive contre des manifestants pacifiques”. La secrétaire d’Etat américaine qui s’est entretenue par téléphone avec son homologue bahreïni, s’est dit “profondément inquiète” par la situation et a indiqué que les Etats-Unis soutenaient un changement “véritable et significatif” dans un pays “ami et allié”. Washington a fait de Manama, la capitale du Bahreïn, le port d’attache de la Ve Flotte de l’US Navy.

Le secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon est lui sorti de son habituelle réserve naturelle : “Les informations qui sont arrivées la nuit dernière en provenance du Bahreïn sont profondément préoccupantes. Là comme ailleurs, la violence ne doit pas être utilisée contre des manifestants pacifiques et contre des journalistes. Cela doit cesser. Les responsables doivent être traduits en justice”.