DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les manifestations du Bahreïn violemment réprimées

Vous lisez:

Les manifestations du Bahreïn violemment réprimées

Taille du texte Aa Aa

La police a délogé cette nuit les Bahreïnis qui campaient sur la place de la Perle à Manama, la capitale. Trois personnes au moins ont été tuées, des dizaines d’autres blessées.

La majorité chiite proteste contre les discriminations dont elle s’estime victime dans ce petit royaume dirigé par une famille sunnite. Et le mouvement se radicalise. Les manifestants réclament maintenant la démission du Premier ministre, membre de la famille royale, au pouvoir depuis 1971.

Depuis le début du mouvement, inspiré par les révolutions tunisienne et égyptienne, au moins cinq personnes ont été tués. La police affirme avoir tenté de dialoguer avec les manifestants les plus récalcitrants avant de les déloger. Certains témoins évoquent pour leur part l’usage d’armes à feu par les forces de l’ordre.