DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bahreïn : le prince héritier ordonne le retrait de l'armée

Vous lisez:

Bahreïn : le prince héritier ordonne le retrait de l'armée

Taille du texte Aa Aa

Vive tension au Bahreïn au lendemain des manifestations qui ont fait au moins un mort et une centaine de blessés. Le prince héritier du Royaume a ordonné ce samedi le retrait des forces armées des rue de Manama, la capitale, répondant ainsi à l’une des exigences de l’opposition.

Hier l’armée a ouvert le feu sur des manifestants qui se dirigeaient vers la place de la Perle.

Ces violences sont intervenues au lendemain d’une répression sanglante qui avait déjà fait quatre morts dans le centre de la capitale. Une femme témoigne par téléphone depuis un hôpital situé tous proche. “Nous sommes dans l’hôpital Salmaniya. Nous ne sommes pas là où les affrontements se déroulent. Mais d’ici on peut encore entendre des heurts et des explosions. Une personne qui était là-bas vient juste d’arriver ici et elle a dit que le sol était rouge, recouvert de sang”.

Plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés dans la soirée devant l’hôpital pour scander des slogans hostiles au régime. Le prince héritier du Bahreïn a promis d’entamer le dialogue avec opposition dès que le calme serait revenu. Mais l’opposition rejette toute discussion : elle exige la démission du gouvernement.