DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bahreïn: "tout le monde était prêt à mourir"


Bahreïn

Bahreïn: "tout le monde était prêt à mourir"

Les uns scandent des slogans contre le pouvoir ou brandissent des affiches. Les autres embrassent le sol ou enlèvent le barbelé. La place de la Perle est redevenue l‘épicentre de la contestation à Bahreïn ce samedi. “Tout le monde était prêt à mourir, a raconté une manifestante ce samedi après-midi. Mes soeurs et moi sommes sorties de la maison, prêtes à donner notre vie, notre âme. Quand nous sommes sorties du quartier de Suleimanyia, des gens nous ont dit de ne pas continuer notre route, mais nous sommes arrivées sur la place. (….) Ce que les gens disent, ce sur quoi ils insistent, c’est qu’ils ne veulent aucune négociation, ils ne veulent pas de la famille Khalifa au pouvoir. Tout le monde veut que ceux qui ont commis des meurtres soient poursuivis en justice. Quand nous sommes arrivés sur la place, nous avons vu beaucoup de sang par terre. C’est inimaginable.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La ville d'Ajdabiya sous contrôle des manifestants