DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bahreïn : les chiites se révoltent contre le roi sunnite

Vous lisez:

Bahreïn : les chiites se révoltent contre le roi sunnite

Taille du texte Aa Aa

Sur la place de la Perle dans la capitale du Bahreïn, c’est désormais au roi que l’on s’en prend. La revendication se transforme. La dynastie sunnite qui dirige le petit pays du Golfe depuis le XVIIIème siècle se met à dos les chiites, et ils sont majoritaires.

“Nous ne voulons plus que les Khalifa nous contrôlent, lance une jeune femme. Ca suffit. 250 ans ça suffit. On ne les veut plus. On veut choisir pour qui voter au gouvernement”.

Nous voici loin des quartiers chics de Manama, dans une famille chiite. Les chiites, 70% de la population bahreïni, sont discriminés. Le régime fait venir de l‘étranger des sunnites, pour compenser le déséquilibre. Des Indiens, des Pakistanais, à qui on offre un confort refusé aux chiites.

“Ils les font venir, leur donnent travail, passeports et logements, dit un habitant du quartier, et rien ne change pour nous”.

Zina, comme beaucoup d’autres, reste à la maison en attendant du travail. Et quand on est embauché, c’est toujours avec un salaire inférieur au sunnites : “Ca fait six ans que je suis diplomée de l‘éducation. Comment expliquez-vous que je n’ai jamais trouvé un travail ?”

Ceux qui protestent aujourd’hui, qu’ils soient chiites ou sunnites, jurent qu’ils ne veulent pas attiser les haines entre communautés.