DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Human Rights Watch souhaite plus de fermeté à l'encontre du régime libyen

Vous lisez:

Human Rights Watch souhaite plus de fermeté à l'encontre du régime libyen

Taille du texte Aa Aa

Human Rights Watch estime que l’Union africaine et l’Union européenne particulièrement doivent montrer plus de fermeté vis-à-vis du pouvoir libyen.

L’organisation de défense des droits de l’Homme recueille de plus en plus de témoignages qui font état de tirs à balles réelles contre les manifestants.

“Nous aimerions voir les amis de la Libye, l’Union africaine, l’Union européenne, dire clairement que cette violence contre des protestataires pacifiques doit cesser, a déclaré Reed Brody, le porte-parole de Human Rights Watch, dire que ce sont des crimes qui sont commis, et que leurs auteurs pourraient être traînés devant la justice. Nous aimerions voir toute aide militaire à la Libye stoppée. Et il faudrait aussi exhorter le pouvoir libyen à rétablir l’accès au réseau internet, afin que les journalistes et les militants des droits de l’Homme puissent dire ce qui se passe réellement”.

La télévision d’Etat ne montre que des manifestations de pro-kadhafi. Le régime a non seulement coupé le réseau internet dans tout le pays, mais il a en plus fait arrêter des Libyens qui avaient accordé des interviews par téléphone à des médias occidentaux.