DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Instrument européen de microfinancement

Vous lisez:

L'Instrument européen de microfinancement

Taille du texte Aa Aa

Le manque de liquidités est un problème pour beaucoup d’entreprises, en particulier petites et moyennes, ainsi que pour les personnes qui souhaitent créer ou développer leur affaire.

Pour faciliter l’accès au microcrédit, la Commission européenne a donc mis en place, en partenariat avec le Fonds européen d’investissement, l’Instrument européen de microfinancement Progress. Il vise non seulement à créer des emplois, mais aussi à aider les plus vulnérables à trouver une voie alternative pour sortir du chômage.

Explications de Cristina Arigho, porte-parole de l’UE pour l’emploi : “Avec 100 millions d’euros de la Commission et 100 millions du Fonds européen d’investissement, nous espérons lever environ 500 millions d’euros sur les 8 à 10 prochains années. Et nous espérons toucher 45.000 entrepreneurs à travers tous les Etats membres”.

L’Instrument européen de microfinancement Progress vise en particulier les groupes dont l’accès au crédit conventionnel est limité, mais pas seulement. Les femmes, les jeunes, les entrepreneurs ayant un handicap, ou encore les entrepreneurs individuels ou appartenant à un minorité pourront également en bénéficier. Un projet s’adressant par exemple tout spécialement aux Roms doit être lancé en Bulgarie dans le courant de l’année.

A noter que le nouveau dispositif n’apporte pas directement un financement. Des prêts jusqu‘à 25.000 euros seront disponibles à travers des institutions nationales de microfinance.