DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Yémen s'enfonce dans la crise

Vous lisez:

Le Yémen s'enfonce dans la crise

Taille du texte Aa Aa

Alors que la rue réclame à cor et à cri son départ, Ali Abdallah Saleh affirme qu’il “ne partira que par les urnes”.

Des milliers de personnes, en majorité des étudiants ont entamé ce matin un sit-in devant l’université de Sanaa pour exiger la chute du régime en place depuis 32 ans. Une place qu’ils ont rebaptisé “place Tahrir” en référence à la révolution égyptienne.

Ce nouveau rassemblement intervient sur fond de violences accrues. Ce matin, un manifestant a été tué à Aden, la principale vile du sud. Les militaires ont ouvert le feu sur des jeunes qui jetaient des pierres. Ce décès porte à douze le nombre de manifestants anti-pouvoir tué depuis le début des émeutes quotidiennes dans cette ville le 16 février.

L’opposition a finalement rejoint les manifestants après avoir entamé une tentative de dialogue avec le président Saleh. Ce dernier a appelé hier à une reprise des négociations et a rejeté les violences.

L’opposition refuse “tout dialogue sous la menace des armes”.