DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un fils de Kadhafi brandit la menace de la guerre civile

Vous lisez:

Un fils de Kadhafi brandit la menace de la guerre civile

Taille du texte Aa Aa

La deuxième ville de Libye serait tombée entre les mains des opposants à Mouammar Khadafi. Des images de célébration sont parvenues de Benghazi par le biais d’internet. C’est ici que la contestation a éclaté. Des violences ont opposé dimanche les manifestants aux forces de l’ordre avant que plusieurs policiers et soldats ne rejoignent le camp des révolutionnaires.

Le clan Kadhafi ne compte pas déposer les armes pour autant. L’un de ses fils s’est exprimé dimanche à la télévision nationale. Saïf al Islam a fait savoir que le général au pouvoir se battrait “jusqu’au bout”. Pas question pour lui de comparer la Libye – un pays composé de nombreuses tribues – à l’Egypte ou à la Tunisie. Le régime fait planer la menace d’une guerre civile similaire à celle de 1936.

Et c’est justement le dirigeant de l’une de ces tribus, dans l’est du pays, qui lance un ultimatum aux autorités. Il menace de suspendre les exportations de pétroles aux pays occidentaux si la répression se poursuit.

Une répression qui a déjà fait plus de deux cents morts. A Tripoli, l’armée n’a pas hésité à tirer sur les manifestants.