DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tripoli bombardée par l'armée libyenne, selon des habitants

Vous lisez:

Tripoli bombardée par l'armée libyenne, selon des habitants

Taille du texte Aa Aa

La capitale libyenne serait à feu et à sang. C’est ce que rapportent en tout cas de plus en plus de témoignages. Des avions et des hélicoptères de combat ont bombardé lundi plusieurs secteurs de Tripoli, affirment des habitants. Et il y aurait de nombreux morts. Dès la nuit dernière, plusieurs bâtiments publics de la capitale, dont celui du ministère de l’Intérieur, auraient été incendiés par des manifestants. Benghazi et Al-Baïda seraient quant à elles tombées aux mains des opposants au régime. Les émeutiers se seraient emparés d’armes dans des casernes abandonnées par les militaires.

Certains experts prédisent déjà le “début de la fin” pour le colonel Kadhafi, qui dirige la Libye depuis 42 ans. Le ministre britannique des Affaires étrangères a même déclaré qu’il pourrait être en fuite pour le Venezuela. Les autorités de ce pays démentent totalement. Le fils de Mouammar Kadhafi avait brandi des menaces dès le début de la journée, parlant de guerre civile inévitable. Le ministre libyen de la Justice, lui, a préféré démissionner pour protester contre l’usage de la force contre les manifestants.