DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

De nombreux pays vont chercher leurs ressortissants en Libye

Vous lisez:

De nombreux pays vont chercher leurs ressortissants en Libye

Taille du texte Aa Aa

Des navires ou des avions militaires, des ferries ou des avions de ligne, de nombreux pays d’Europe ont maintenant mis toutes sortes de moyens en oeuvre pour aller à la rescousse de leurs ressortissants pris dans le tourbillon de la violence en Libye. Environ un millier de Turcs ont déjà pu être rapatriés notamment grâce à deux ferries.

L’Italie a organisé un vol spécial de la compagnie Alitalia. Près de 1.500 Italiens résident en Libye.

“Nous n’obligeons personne à rentrer, déclare le chef de la diplomatie italienne Franco Frattini, mais nous offrons des bateaux et des avions à ceux qui le voudraient. Le vol spécial d’Alitalia est arrivé à Tripoli mais il n’y a pas d‘évacuations forcées”.

La France, dont environ 550 ressortissants se trouvent actuellement en Libye, a envoyé à Tripoli trois avions de l’armée de l’air. L’Allemagne a fait décoller deux appareils militaires de transport, et un nouvel avion de ligne. Ses expatriés gardent un mauvais souvenir de Tripoli. “Ils ont commencé à tirer sur leur propre population, raconte une femme allemande. Il y avait des milices, des mercenaires africains venus du Tchad qui, contre de l’argent, ont tiré sur les gens. A ce moment-là à Tripoli, les gens ont dit: on tire sur nous ! On ne peut plus revenir en arrière !” Le gouvernement britannique a opté pour un vol charter et un bateau de la marine royale pour rapatrier ses ressortissants. Des avions militaires portugais et autrichien ont déjà fait un aller-retour entre Tripoli et l’Europe.