DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le chaos en Libye, la FIDH annonce près de 400 morts

Vous lisez:

Le chaos en Libye, la FIDH annonce près de 400 morts

Taille du texte Aa Aa

De Tripoli à Benghazi, dans les principales villes du pays, les manifestations hostiles au régime de Khadafi subissent une répression féroce. L’armée aurait ouvert le feu à balles réelles sur la foule, épaulée par des avions de chasse qui n’auraient pas hésité à bombarder les civils. La répression a fait de 300 à 400 morts au moins, selon la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH).

Un véritable massacre démenti sur la télévision d’Etat. Sur fond de programme musical, un bandeau rouge, en boucle, et qui martèle que la tuerie relayée dans les médias n’est en réalité que mensonge.

“Célébrez Dieu, Khadafi et la Libye” peut-on y lire encore.

Cette nuit, pour mettre fin aux rumeurs concernant son exil au Venezuela, le chef d’Etat libyen est apparu à la télévision. Une courte intervention de 22 secondes exactement, devant sa maison de Tripoli.

Selon certaines sources, des mercenaires auraient été engagés par Mouammar Kadhafi pour réprimer les manifestations. Parallèlement, ce matin à l’aube, c’est sur l’aéroport de Malte que des militaires libyens auraient atterri, préférant déserter plutôt que de suivre les ordres et tirer sur la foule.

Vous êtes sur place ? Ecrivez-nous pour témoigner, décrire ce que vous voyez, nous envoyer des images à witness@euronews.net ou sur twitter @euronews ou sur facebook