DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Libye : l'UE craint une vague d'immigration


Libye

Libye : l'UE craint une vague d'immigration

Après une réunion des chefs de la diplomatie européenne, dimanche à Bruxelles, le ministre britannique des Affaires étrangères a demandé la création d’un ‘plan Marshall’ pour les pays méditérannéens en mutation.

“Si nous n’y parvenons pas, il y a un énorme risque d’instabilité et d’extrémisme aux frontières de l’Union européenne. C’est donc une opportunité historique pour nous, mais aussi une véritable responsabilité historique”, souligne William Hague.

Depuis plusieurs années, Tripoli coopère avec les 27 et surtout avec Rome pour lutter contre l’immigration clandestine, d’où l’inquiétude du chef de la diplomatie italienne.

“L’Italie est la première destination de flux migratoires potentiels. Des dizaines et des dizaines de millers des personnes pourraient, en cas de chaos ou de catastrophes, arriver sur les côtes italiennes”, explique Franco Frattini.

Après la chute du régime de Ben Ali, des milliers de Tunisiens ont trouvé refuge à Lampedusa. Une situation qui risque de s’aggraver si la Libye ne patrouille plus au large de cette île italienne.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Des étudiants algériens blessés lors de la dispersion de leur manifestation