DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Evacuation de milliers d'étrangers en Lybie

Vous lisez:

Evacuation de milliers d'étrangers en Lybie

Taille du texte Aa Aa

Ils sont désormais des milliers d‘étrangers à attendre leur évacuation à l’aéroport de Tripoli.

L’aggravation des violences, ces derniers jours en Lybie, a poussé les différents gouvernements à affréter de nombreux avions et bateaux supplémentaires.

10 000 ressortissants de l’Union européenne sont en instance de départ.

De son côté, la Russie a déjà commencé à rapatrier ses 500 ressortissants.

Quatre ferries grecs sont en route, chargés d‘évacuer vers la Crète les 15 000 Chinois présents en Lybie.

La Turquie, dont un citoyen a été tué près de Tripoli, rapatrie également ses ressortissants par bateaux. Sur 25 000, 3000 sont déjà partis depuis Benghazi.

Ankara pourrait ensuite prêter main forte à d’autres pays.

“Il y a plusieurs pays amis qui nous demandent d’aider leurs citoyens? C’est pou nous un problème humanitaire et nous ferons tout notre possible pour répondre à ces demandes et aider ceux qui ont besoin d‘être évacués.”, a affirmé Ahmet Davutoglu, le ministre turc des affaires étrangères.

Côté français, une bonne partie des 350 ressortissants est déjà rentrée à Paris, pris en charge par deux avions militaires.

Les évacués témoignent : “Ouf. Vu l‘état de l’aéroport, avec tous les vols réguliers annulés, on ne savait pas si on en aurait un. Donc vraiment, gros ouf.”

“Très, très difficile. Effectivement nous sommes contents d‘être en famille, c’est sûr, mais le parcours n’est pas fini pour nous.”

Un troisième avion français doit faire l’aller-retour ce mercredi.

Tout comme deux charters anglais, partis récupérer 300 citoyens britanniques.