DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les ressortissants étrangers évacués de Libye

Vous lisez:

Les ressortissants étrangers évacués de Libye

Taille du texte Aa Aa

Soulagés d‘être de retour chez eux.

A l’image de la France, de nombreux pays ont commencé à rapatrier leurs ressortissants de Libye en dépêchant sur place des avions militaires.

Témoignages ici à Paris à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle de deux personnes qui ont préféré échapper au chaos qui règne là-bas.

“On passe de 80 à 500 morts en une journée à Benghazi, on nous parle d’evenements à Syrthe etc. Ca vient de tous les côtés, et nous ça nous fait paniquer depuis trois jours. Òn n’a pas peur, mais quand on doit gérer une famille, quand on sait pas trop ou aller, quelle route prendre, eh bien on panique un peu, raconte un rapatrié.”

“Je travaille dans le secteur pétrolier. Dans le centre de Tripoli, on entendait des coups de feu au milieu de la nuit, des explosions, voilà en gros l‘étendue de la situation, lance cet autre.”

Autre pays à avoir procédé à des évacuations d’urgence, la Turquie, qui compte autour de 25 000 de ses ressortissants en Libye. Plus de 200 compagnies turques sont également basées en dans ce pays.

“Les Libyens sont des gens bien, de très bons voisins. Les gens nous ont très bien traité, ils nous ont même donné de la nourriture.”

Quant aux Etats-Unis, ils devraient procéder au rapatriement du personnel diplomatique non essentiel et de leur famille dans les prochains jours. Chose encore impossible pour le moment.