DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Libye: les étrangers fuient par milliers

Vous lisez:

Libye: les étrangers fuient par milliers

Taille du texte Aa Aa

Des dizaines de pays organisent le départ de leurs ressortissants installés en Libye. Des pays européens, asiatiques et notamment les Etats-unis. John Dowley, un passager britannique est arrivé ce matin à l’aéroport de Francfort en Allemagne. “J’ai été avant-hier dans le centre de Tripoli pour travailler et nous avons été ramenés tout de suite après, a-t-il précisé. Nous avons vu quelques voitures brûlées. De la fumée sortait du bâtiment du Congrès. C’est tout ce que nous avons vu. Aujourd’hui, il y avait un véritable chaos dans l’aéroport. Beaucoup de gens d’Afrique du Nord tentaient de partir et de rentrer chez eux. Des milliers”.

A Sofia, plus d’une centaine de Bulgares sont arrivés également ce matin de Libye. Certains disent être partis dans la précipitation, effrayés par les tirs. “J’ai vu des gens courir dans la rue principale armés de gourdins, raconte une femme. Il y avait des tirs en continu qui provenant d’armes automatiques et aussi d’armes lourdes.

“Il n’y a jamais de pénurie de pain en Libye, souligne un autre Bulgare. Mais à présent les boulangeries ne vendent qu’une quantité limitée de pain et il y a des files de 60 personnes environ. Il n’y a plus de gasoil, alors que d’habitude il y en a en abondance”.

La France, les Pays-Bas, la Grande-Bretagne, le Portugal, l’Italie et entre autres la Russie évacuent aussi leurs ressortissants par avion. La voie maritime est également utilisée par d’autres pays comme la Chine.