DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle-Zélande: compte à rebours pour les secouristes

Vous lisez:

Nouvelle-Zélande: compte à rebours pour les secouristes

Taille du texte Aa Aa

Sauver une vie met du baume au coeur des secouristes néo-zélandais à Christchurch. Car il faut faire vite. Le chef des secours a estimé que les équipes disposaient de moins de trois jours pour retrouver vivantes les personnes coincées sous les décombres. C’est cette pression qui a également obligé les autorités à faire un choix difficile: renoncer aux recherches dans les décombres d’un grand immeuble, appelé CTV et situé au coeur de la ville. Il abritait les locaux de la télévision régionale Canterbury Television et une école de langue pour les étudiants étrangers, le King’s Education College.

“Ce qui est triste c’est que nous déplacions des équipes de ce site à d’autres sites où la probabilité de trouver des survivants est plus forte, a expliqué la police. (…) Nous devions faire ce choix. C’est un choix difficile”.

Il faut sauver les survivants mais aussi apporter de l’aide aux sinistrés. Ce mercredi quelques 40% des habitants n’avaient pas d‘électricité et 80 % de la ville était privée d’eau. Un couvre-feu a été également mis en place cette nuit pour lutter contre les pillages.