DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentat de Lockerbie: un ministre démissionnaire accuse Khadafi

Vous lisez:

Attentat de Lockerbie: un ministre démissionnaire accuse Khadafi

Taille du texte Aa Aa

Des proches des victimes de l’attentat de Lockerbie guettent la réaction de l’administration américaine après les déclarations de l’ancien ministre libyen de la Justice. Cité par un journal suédois, il affirme avoir la preuve que Mouammar Khadafi a ordonné cette attaque en 1988 en Ecosse qui s’est soldée par la mort de 270 personnes, la plupart américaines.

L’ex-ministre libyen Moustapha Abdel Jalil, qui a quitté son ministère pour protester contre les violences du régime, assure qu’il n’a pas encore tout révéler.

Pour le frère d’une des victimes de l’attentat, Bert Ammerman, cette information est la preuve irréfutable qu’il attendait depuis 23 ans. “L’ordre de Khadafi de bombarder le vol 103 de la Pan Am est un acte de guerre. L’administration américaine ne peut, enfin, plus se cacher derrière sa rhétorique. Elle doit répondre. Elle doit réagir. Président Obama, qu’allez-vous faire?”

Selon l’ex-ministre libyen de la justice, c’est à Abdel Basset al Megrahi que Khadafi a ordonné de commettre l’attentat. Jugé et emprisonné en Ecosse, al-Megrahi a été libéré pour des raisons humanitaires en 2009, au grand dam des Etats-Unis. Il avait été accueilli en héros par le régime libyen.