DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Libye plus que jamais à feu et à sang

Vous lisez:

La Libye plus que jamais à feu et à sang

Taille du texte Aa Aa

Comme le montrent ces images postées sur Internet, les affrontements cette nuit à Tripoli ont été d’une extrême violence. La capitale est le théâtre d’une guerre civile : d’un côté les anti-Kadhafi, de l’autre des mercenaires à la solde du régime. Les deux camps échangent des tirs nourris depuis plusieurs jours.

L’insurrection gagne du terrain. Les opposants semblent contrôler la région orientale, de la frontière égyptienne jusqu‘à la ville d’Ajdabiya en passant par Tobrouk, Derna et Benghazi.

Parallèlement, à l’ouest, des milliers de personnes fuient la Libye par la frontière tunisienne. Les organisations humanitaires mettent en garde contre un risque catastrophique d’exode massif.

Un homme témoigne de la violence des combats à Tripoli : « Il y a beaucoup de morts dans le centre de la capitale. Il y a des Tunisiens et des Égyptiens parmi les victimes. Ils laissent les blessés mourir dans la rue. J’ai cinq amis de Tunis qui ont été tués. C‘était mes amis ».

Concernant le nombre de morts, il est difficile à évaluer. Selon les sources le soulèvement aurait fait entre 300 et plus de 2000 victimes.

Le colonel Kadhafi, lui, semble de plus en plus isolé. Des dizaines de militaires auraient fait défection et juré fidélité au peuple libyen.