DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Libye : Bruxelles et Moscou moyennement d'accord

Vous lisez:

Libye : Bruxelles et Moscou moyennement d'accord

Taille du texte Aa Aa

La répression en Libye est inacceptable. La position commune à l’Union européenne et la Russie s’arrête là. Petite fausse note symptomatique, les drapeaux ont dû être retirés de la salle de presse, car il s’agissait d’une simple réunion et non d’un sommet. Alors que Bruxelles dit encourager les aspirations démocratiques sur la rive sud de la Méditerranée, la Russie, elle, met en garde contre toute ingérence :

“Aujourd’hui, nous exprimons notre inquiétude sur ce qui se passe en Libye. Nous sommes inquiets du fait que malgré les déclarations tranquillisantes disant que ce n’est pas possible, des groupes radicaux puissent exercer davantage de pouvoir en Afrique du Nord. Cela est inquiétant pour nous”, a déclaré Vladimir Poutine.

Cette séance de travail réunissait la Commission européenne et une douzaine de membres du gouvernement russe. Parmi les autres dossiers évoqués, l‘énergie, la candidature de Moscou à l’OMC, et la question de l’exemption des visas.