DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

UE : quelles sanctions contre la Libye ?

Vous lisez:

UE : quelles sanctions contre la Libye ?

Taille du texte Aa Aa

Ils sont venus à Bruxelles pour poser la question qui dérange : pourquoi ce silence ?

Ils reprochent à l’Europe sa réponse trop mesurée face à la répression engagée par le régime du Colonel Kadhafi.

Les désaccords entre les 27 pays de l’Europe ont mis en lumière la faiblesse de l’Union face à la Libye, gros fournisseur d’hydrocarbures de la rive sud de la Méditerranée.

Toutefois hier les 27 ont décidé de renforcer la pression sur Kadhafi, lors d’une réunion du Comité Politique et de Sécurité de l’Union européenne.

Olof Skoog, Président du comité politique et de sécurité de l’Union Europeénne : “Tous les membres de l’Union Européenne se sont mis d’accord pour exprimer leur inquiétude concernant les événements en cours en Libye…. Et nous avons aussi décidé de nous engager à prendre des mesures si cette situation perdure.”

En clair, l’EU étudie trois types de sanctions contre le régime de Mouammar Kadhafi :

1- le gel de ses avoirs

2- l’interdiction ou des restrictions pour voyager à l’intérieur de l’Union

3- un embargo sur les armes

Les pays de l’UE ont déjà arrêté les livraisons d’armes et d‘équipement militaire à Tripoli et mardi Catherine Ashton a annoncé la suspension des négociations pour un accord bilatéral Union-Libye.

Pour l’Europe l’enjeu est de taille.

Mais elle doit d’abord évacuer de Libye les quelques 10 000 citoyens de l’Union avant de mettre en oeuvre des sanctions qui pourraient les mettre en danger.

Pour la plupart il s’agit d’employés d’entreprises européennes qui ont investi dans le pays, notamment dans le pétrole et le gaz.

En effet, la Libye exporte 85% de sa production énergétique vers l’Europe. Certains gouvernements européens sont inquiets des répercussions économiques si les sanctions sont prises trop vite.

C’est le cas notamment de l’Italie, dont 10% des besoins en gaz sont fournis par la Libye qui d’ailleurs est un des principaux partenaires commerciaux de Rome.