DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Libye: "c'est pire qu'une guerre" dixit un Bosniaque évacué

Vous lisez:

Libye: "c'est pire qu'une guerre" dixit un Bosniaque évacué

Taille du texte Aa Aa

De nombreux pays mettent les bouchées doubles pour extirper leurs ressortissants du chaos libyen et leur permettre de retrouver leur proches. Des Bosniaques, arrivés dans la nuit à Sarajevo, ont été marqués par la situation à l’aéroport de Tripoli décrite comme catastrophique. “C’est pire qu’une guerre, raconte l’un d’entre eux.

“Ils mentent en disant que 1000 personnes ont été tuées, ajoute ce Bosniaque. Ce n’est pas 1000 mais 5000. Rien qu’en un seul bombardement nocturne, 590 personnes sont mortes”.

A l’aéroport d’Athènes, les récits de certains Grecs sont tout aussi parlant. “Il n’y avait aucun moyen d’atteindre l’aéroport, excepté s’il s’agissait d’une opération d‘évacuation organisée par un pays étranger, rapporte ce Grec. Vous étiez attaqués par des policiers ou des mercenaires car il y avait beaucoup d’Africains subsahariens. Quiconque approchait l’aéroport était attaqué. C‘était impossible de poser des questions.”

Juste en face de moi, j’ai vu des coups de feu, raconte un autre homme. J’ai personnellement vu 4 froides exécutions. 4 exécutions.”

Au total, 200 Grecs doivent être évacués de la Libye.

En Grande-Bretagne, la presse critique un rapatriement tardif des Britanniques. Elle évoque un fiasco et qualifie le Premier ministre de “stupide et incompétent”.