DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Libye : les évacuations d'étrangers s'accélérent

Vous lisez:

Libye : les évacuations d'étrangers s'accélérent

Taille du texte Aa Aa

Italie, France, Espagne, Allemagne, Grèce, Canada, Grande-Bretagne… De nombreux pays sont passés à la vitesse supérieure pour évacuer leurs ressortissants.

Hier soir, un avion militaire italien est arrivé dans le sud de Rome avec 96 passagers extirpés du chaos libyen.

“Il y a beaucoup de contrôles, notamment dans le sud, la police et l’armée tiennent des check-points. Personne ne sait qui est réellement pro ou anti Khadafi. Il y a beaucoup d’enfants avec des Ak47,” explique un Britannique.

De nombreux ferries sont partis de Benghazi pour la Grèce. Des Libyens quittent aussi le pays, comme cette femme, visiblement effrayée, qui soutient que des avions militaires ont bombardé des civils:

“C’est un désastre, une catastrophe humanitaire. Kadhafi n’est pas un être humain, c’est une machine”.

“Je voulais quitter ce pays, je n’avais pas peur, mais il y peut y avoir une escalade. Je pense que ça va empirer à Tripoli et repartir vers Benghazi,” explique un Sud-African.

6.000 Européens doivent encore être évacués, ainsi que des dizaines de milliers de Chinois, de Bangladais, Thaïlandais, et Indiens.

L’organisation internationale pour les migrations a estimé que plus de 30.000 personnes avaient fui la Libye ces quatre derniers jours.