DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pétrole libyen: pas de grandes inquiétudes en Europe

Vous lisez:

Pétrole libyen: pas de grandes inquiétudes en Europe

Taille du texte Aa Aa

Conséquence directe de la crise et des violences en Libye, la production de pétrole a été divisée par quatre. En temps normal, la Libye exporte 1,49 millions de barils par jour, dont 85% vers l’Europe.

Plusieurs compagnies pétrolières opérant dans le pays ont fait état d’un ralentissement voire d’une suspension de leur activité sur place, à l’instar des groupes allemand Wintershall, français Total et espagnol, Repsol.

Au moins deux des plus importants terminaux pétroliers seraient à ce jour contrôlés par les rebelles.

Mais le groupe italien ENI, qui a réduit de plus de 50% sa production d’hydrocarbures en Libye, s’est montré confiant. En marge d’une audition parlementaire, Paolo Scaroni, Directeur général d’ENI, a déclaré:

“Nous avons des exploitations, notamment à Huafa, dans l’ouest du pays qui travaillent normalement. On encore 34 expatriés là-bas. Bien sûr nous sommes en état d’alerte mais les choses se font.”

Dix jours de révolte en Libye ont contribué à l’augmentation du prix du baril de brut qui a frôlé les 120 dollars hier.

Les Etats-Unis assurent que le monde peut faire face à une rupture d’approvisionnement en pétrole libyen.