DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un vendredi "Jour de Colère" en Irak

Vous lisez:

Un vendredi "Jour de Colère" en Irak

Taille du texte Aa Aa

Dans plusieurs villes du pays, notamment Bagdad et Bassora, des milliers de personnes ont manifesté aujourd’hui pour réclamer des réformes économiques et la fin de la corruption.

A Bassora la foule s’est rassemblée devant le gouvernorat local, provoquant la démission inattendue du gouverneur.

A Bagdad environ 5.000 manifestants se sont rassemblés sur la place Tahrir, un lieu choisi bien-sûr en écho à la désormais célèbre place au Caire, départ de la révolution égyptienne.

D’autres sont parvenus à renverser deux des blocs de béton érigés par les forces de sécurité afin de bloquer l’entrée d’un pont menant à la zone verte, le secteur ultrasécurisé abritant le siège du gouvernement et l’ambassade des Etats-Unis.

Des heurts ont éclaté avec les forces de l’ordre, faisant des victimes, au total sept morts étaient à déplorer en fin de journée dans tout l’Irak.