DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Benghazi, laboratoire de l'après-Kadhafi

Vous lisez:

Benghazi, laboratoire de l'après-Kadhafi

Taille du texte Aa Aa

La deuxième ville du pays, Benghazi, désormais entre les mains des opposants au colonel Kadhafi, s’organise. Comme l’a constaté l’envoyée spéciale d’Euronews, Francesca Cicardi.

“Les révolutionnaires de Benghazi travaillent déjà à préparer l’après-Kadhafi. A commencer par la mise en place de nouvelles institutions. Toutes les villes de l’est de la Libye s’organisent d’ailleurs en créant des comités révolutionnaires pour s’autogérer. Et elles espèrent que l’ouest du pays va bientôt tomber. Surtout la capitale Tripoli, où Kadhafi est complètement encerclé. Selon les insurgés de Benghazi, le colonel ne contrôle plus qu‘à peine

15% du pays. L’armée a dit qu’elle était prête à défendre la ville, mais qu’elle ne prendrait pas une part active à la chute définitive du régime. On peut en tout cas affirmer que l’est de la Libye est totalement libéré depuis que la ville de Kufra, au Sud-Est, près de la frontière avec le Soudan, est tombée.”