DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des Africains en quête de travail transformés en mercenaires

Vous lisez:

Des Africains en quête de travail transformés en mercenaires

Taille du texte Aa Aa

C’est loin d‘être la première fois, en 42 ans de pouvoir, que le colonel Kadhafi emploie des mercenaires. Mais dans le contexte actuel, la cause à défendre est de plus en plus désespérée. Un chef de la rébellion chadienne exilé à l‘étranger a affirmé que le président chadien Idriss Deby avait accepté d’envoyer des mercenaires en Libye. Mais les hommes, faits prisonniers par l’opposition dans la ville d’Al-Baïda par exemple, ne donnent pas l’impression d‘être des professionnels du combat.

“Nous cherchions du travail, explique un jeune homme. On nous a dit que si voulions nous rendre dans la capitale, Tripoli, le régime offrait des vols gratuits et du travail à l’arrivée. Et nous nous sommes retrouvés à l’aéroport”.

De vrais mercenaires, venus de différents pays africains et entraînés en Libye, ont en revanche combattu durement contre les forces anti-Kadhafi, notamment dans la ville de Benghazi. Comme on peut le voir sur une vidéo amateur, s’ils ont eu le malheur d‘être capturés, ils ont souvent été battus à mort par la foule en colère.