DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'augmentation des morts fait redoubler la colère des Yéménites

Vous lisez:

L'augmentation des morts fait redoubler la colère des Yéménites

Taille du texte Aa Aa

L’engrenage de la violence paraît difficile à stopper au Yémen. La grande journée de protestation contre le régime du président Saleh s’est soldée vendredi par au moins six morts. Dans la ville de Taëz, c’est une foule considérable qui a enterré l’un des participants aux manifestations. A Aden, la grande ville du sud, la mort d’un jeune de 17 ans, tombé sous les balles de la police, a encore fait monter la colère d’un cran.

Dans la capitale yéménite, Sanaa, des prières collectives ont rassemblé près de 100.000 personnes selon l’opposition. A Aden, plusieurs témoins ont au contraire décrit des scènes de guerre qui se sont déroulées au cours de la nuit de vendredi à samedi. Le corps d‘élite de l’armée aurait tiré sur la foule de manifestants, faisant quatre morts. Sanaa a aussi vu des dizaines de milliers de personnes manifester en faveur du président Saleh. Mais ce samedi, les chefs des deux tribus les plus importantes du Yémen ont annoncé leur soutien à la contestation.