DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Maître de son destin, Tobrouk dévoile ses blessures


Libye

Maître de son destin, Tobrouk dévoile ses blessures

La ville de Tobrouk s’est affranchie du régime libyen de Mouammar Kadhafi. Notre correspondant au Caire a traversé la frontière égyptienne pour aller à la rencontre des habitants de ce bastion de la résistance.

Découvrez notre dossier

“Ce sont les causes économiques et l’absence de liberté d’expression qui ont déclenché la révolution. La situation du pays était déplorable”, confie un homme d’une quarantaine d’années.

Symbole de la souffrance des citoyens, le centre de détention a été mis à sac. “Les voitures ont été brûlées par les policiers qui avaient rallié le mouvement. La prison a été brûlée par les manifestants car elle est le sombre symbole du système, un cauchemar pour les Libyens. Elle représente quarante ans de souffrance”, explique un témoin.

A chaque cellule de la prison était dédiée une macabre torture selon notre correspondant Mohammed Elhamy : “A l’intérieur de ces cellules, les prisonniers politiques étaient retenus plusieurs jours avant leur transfert à Tripoli. Ces cellules sont vides depuis la libération de la ville de Tobrouk, dirigée à présent par le peuple”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Malte craint une escalade des évacuations de la Libye via son territoire