DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Malte craint une escalade des évacuations de la Libye via son territoire

Vous lisez:

Malte craint une escalade des évacuations de la Libye via son territoire

Taille du texte Aa Aa

Située à trois cents kilomètres de Tripoli, l‘île de Malte a accueilli en une semaine près de huit mille étrangers originaires d’une cinquantaine de pays. Derniers arrivés au port de La Valette, les quelques 1800 passagers d’un ferry italien.

Le chef de la diplomatie maltaise rappelle que l’opération n’est pas terminée. Selon Tonio Borg : “Les zones les plus difficiles sont les gisements de pétrole dans le désert. Elles sont nombreuses si vous regardez sur une carte. Ces zones sont donc plus difficiles, et nous n’avons pas évacué tout le monde”.

Malte envisage de demander l’aide de l’Union européenne pour faire face à cet afflux d’expatriés qui touche à sa fin selon notre envoyé spécial Miguel Sardo : “A présent la communauté internationale veut lancer une nouvelle opération pour envoyer une aide humanitaire à la population. Mais faut-il attendre que Khadafi démissionne avant de lancer cette opération ?”

Le Premier ministre maltais, Lawrence Gonzi, n’attendra pas la chute du régime. Il s’inquiète du manque de nourriture et de médicaments sur place.

Les dirigeants de l’Union européenne devraient se réunir cette semaine pour coordonner leurs efforts humanitaires.