DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Opérations officielles ou non pour évacuer des étrangers de Libye

Vous lisez:

Opérations officielles ou non pour évacuer des étrangers de Libye

Taille du texte Aa Aa

La Grande-Bretagne mobilise son armée pour évacuer des civils de Libye. Sur de nouvelles images fournies par le ministère de la défense britannique, on découvre l’une des deux opérations de sauvetage menée par la Royal Air Force. Plusieurs avions ont atterri hier dans le désert libyen, sans autorisation, pour récupérer cent cinquante personnes bloquées dans des campements isolés.

Découvrez notre dossier

Que ce soit par les airs de façon officielle ou non ou bien par la mer, les ressortissants étrangers sont rapatriés en masse, souvent via Malte, comme les deux cents personnes qui ont rejoint l‘île depuis Benghazi à bord d’un navire britannique. Certains évacués ont été particulièrement chanceux.

“On s’est débrouillé pour rejoindre Benghazi et les gens qu’on a rencontré là-bas étaient tout simplement géniaux,” raconte l’un d’eux. “On ne pouvait pas prendre le bateau le soir même mais ils nous ont accueilli, donné à manger et hébergé pour la nuit. Ils ont passé des coups de fil pour nous, ils nous ont conduit au port, on n’aurait pas pu espérer mieux,” conclut-il.

La Chine, la Corée du Sud et l’Inde notamment ont continué d‘évacuer leurs ressortissants aujourd’hui.

Quant aux dix mille Européens installés en Libye, la plupart ont déjà été pris en charge. D’après Bruxelles, seuls quelques centaines attendent encore leur évacuation.