DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Affrontements entre policiers et manifestants à Téhéran

Vous lisez:

Affrontements entre policiers et manifestants à Téhéran

Taille du texte Aa Aa

“A bas les dictateurs !”, crient les manifestants dans les rues de Téhéran.

Les journalistes étrangers n‘étaient pas autorisés. Seules des vidéos postées sur Internet témoignent de la mobilisation de ce mardi en Iran.

Face aux milliers d’opposants, la police a fait usage de la force, comme le rapporte un habitant de la capitale :

“Lors des affrontements, les forces de sécurité ont utilisé du gaz lacrymogène contre les protestataires. Il y a eu beaucoup d’affrontements et beaucoup d’arrestations. On a entendu plusieurs coups de feu dans une des rues de Eskandar.”.

Manifestations également à Chiraz, dans le sud-ouest du pays, pour réclamer, comme à Téhéran, la libération des deux leaders de l’opposition.

En résidence surveillée depuis la semaine dernière, Mir Hossein Moussavi et Mehdi Karoubi seraient emprisonnés depuis lundi, comme l’affirme un site proche du second.

Les deux anciens dirigeants iraniens qui ont mené la contestation l’année dernière après la réélection contestée de Mahmoud Ahmadinejad, sont accusés de traîtrise par le régime islamiste.

Il leur reproche leur participation à la manifestation du 14 février dernier, interdite, comme celle de ce mardi, et qui avait fait deux morts.