DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dior licencie John Galliano

Vous lisez:

Dior licencie John Galliano

Taille du texte Aa Aa

La maison de haute-couture Christian Dior annonce avoir engagé une procédure de licenciement à l’encontre de John Galliano, en raison de propos antisémites et racistes qu’il aurait prononcés dans un bar parisien alors qu’il était saoul.

Dior avait suspendu le couturier la semaine dernière, suite à une plainte déposée contre lui par un couple, une femme de confession juive et un homme d’origine asiatique. Lundi, John Galliano avait été auditionné pendant plus de cinq heures par la police.

L’avocat du couturier anglais, Stéphane Zerbib, a déclaré que son client niait avoir proféré des injures racistes ou antisémites et déposait plainte contre le couple pour diffamation, insulte et agression.

Une autre personne a déposé plainte durant le week-end, accusant à son tour John Galliano de lui avoir tenu un discours similaire en octobre dernier. Stéphane Zerbib considère sa démarche comme opportuniste.

Suite à ces événements, Dior a indiqué dans un communiqué mardi qu’“en raison du caractère particulièrement odieux du comportement et des propos tenus par John Galliano dans une vidéo rendue publique lundi [publiée par le quotidien britannique The Sun – NDLR], la maison Christian Dior a décidé sa mise à pied immédiate et a engagé à son encontre une procédure de licenciement”.

Le PDG de Dior, Sidney Toledano, a ajouté qu’il“condamnait avec la plus grande fermeté les propos tenus par John Galliano en totale contradiction avec les valeurs essentielles qui ont toujours été défendues par la maison Christian Dior”

Galliano devait présenter sa collection automne-hiver pour Dior ce vendredi et sa collection personnelle deux jours plus tard. Il n’a pas encore indiqué si ces deux défilés allaient être maintenus.