DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'armée libyenne redéployée à l'ouest, Kadhafi s'entête

Vous lisez:

L'armée libyenne redéployée à l'ouest, Kadhafi s'entête

Taille du texte Aa Aa

Un check-point tenu par les opposants au régime libyen…

A Nalut, les mêmes scènes se reproduisent, comme à travers le reste du pays.

Cette ville de l’ouest serait la dernière tombée aux mains de la révolution.

Découvrez notre dossier

Mais les forces armées fidèles au colonel Kadhafi se sont déployées dans les environs pour tenter de reprendre cette zone.

L’armée aurait également réinvesti Dehiba, le poste-frontière avec la Tunisie, où des milliers de réfugiés continuent d’affluer.

Alors que l’est du pays est totalement passé sous le contrôle des insurgés, le régime essaye de stopper le mouvement dans la partie occidentale du pays.

Mais les villes comme Misrata et Zawiyah lui ont déjà échappé.

Seul Tripoli et ses environs serait encore contrôlé par les forces fidèles au colonel Kadhafi.

Celui-ci continue de nier l‘évidence.

Lundi, sur la chaîne américaine ABC, il a de nouveau minimisé la révolte, accusant les islamistes d‘être à l’origine des troubles :

“Ils m’aiment. Tout mon peuple est avec moi. Ils m’aiment tous. Ils mourront pour me protéger, mon peuple.”

“C’est Al Qaida… C’est Al Qaida… Ce n’est pas mon peuple…”

Ces derniers jours la communauté internationale a pris des sanctions financières et diplomatiques contre Mouammar Kadhafi et ses proches.

Une fermeture de l’espace aérien libyen pourrait être décidée.