DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'exode des étrangers qui fuient la Libye se poursuit via Malte

Vous lisez:

L'exode des étrangers qui fuient la Libye se poursuit via Malte

Taille du texte Aa Aa

Lunid encore un ferry britannique, à l’instar d’autres navires, a rappatrié deux cents civils. Les passagers témoignent du calvaire, mais aussi du courage de la population libyenne.

Après un voyage éprouvant de dix-huit heures, Robin Corrombido, originaire des philippines, raconte : “C‘était vraiment très dur. Pour nous, cela allait encore parce que nous venions du centre, puis nous sommes allés à l’Est à Benghazi dans une ville contrôlée par l’opposition. Mais à l’Ouest ils continuent à se battre”.

De nombreux étrangers sont encore bloqués en Libye, comme l’explique notre envoyé spécial à Malte, Jose Miguel Sardo : “Après les catamarans et les ferries, les navires militaires commencent à jouer un rôle plus important dans le sauvetage des étrangers en Libye. Dans les prochaines heures deux frégates arriveront à Malte, où il y a déjà plusieurs navires de marine étrangers. Le Premier ministre maltais a néanmoins promis que le pays ne deviendrait pas une base militaire”.