DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouveau "Jour de colère" au Yémen

Vous lisez:

Nouveau "Jour de colère" au Yémen

Taille du texte Aa Aa

Des dizaines de milliers d’opposants au Président Saleh se sont rassemblés dans plusieurs villes du pays, comme à Sanaa, la capitale.

Une journée organisée à la mémoire des 24 manifestants tués depuis le début de la contestation populaire fin janvier.

Découvrez notre dossier

“Nous jurons que nous n’aurons pas peur. Peu importe combien ils en tuent, combien ils en jettent en prison, combien ils en torturent. Nous mourrons en martyrs et nous irons au paradis, et Ali Saleh ira en enfer. Dieu est grand. Que le Président tombe et avec lui ce régime corrompu”, craie un manifestant.

Lors d’une réunion avec des dignitaires religieux et des chefs militaires locaux, le Président yéménite a accusé l’Etat hébreu et les Etats-Unis d‘être à l’origine des troubles.

“Tout vient d’Israël qui complote pour tenter de déstabiliser le monde arabe. Ces contestataires ne sont que des exécutants et des imitateurs. La tour de contrôle est à Tel Aviv et elle est dirigée par la Maison Blanche”, a-t-il dit.

Dans le nord du pays, partisans d’Ali Saleh et opposants se sont affrontés à coups de pierres et de bâtons. Au sud, des affrontements ont opposé des séparatistes à l’armée. Au total une dizaine de personnes auraient été blessés et deux autres tuées.