DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Libye : L'ONU s'alarme de l'exode massif d'étrangers

Vous lisez:

Libye : L'ONU s'alarme de l'exode massif d'étrangers

Taille du texte Aa Aa

A Ras Jedir, poste frontière avec la Tunisie, l’afflux d’immigrés qui tentent de rejoindre leurs pays en passant par le Magrheb s’aggrave d’heure en heure. La situation humanitaire est catastrophique, et ce malgré les efforts déployés par Tunis.

Sur place, ce mardi, la directrice du Programme alimentaire mondial s’est confiée au micro d’euronews.

Découvrez notre dossier

“Nous avons eu plus de 70.000 personnes déplacées ici, et il y en a encore des dizaines de milliers à la frontière”, explique Josette Sheeran. “La situation ne va pas s’améliorer immédiatement. Nous devons voir en quoi nous pouvons aider à renforcer le travail qui a déjà été fait par ces gens qui sont des héros. Ce qu’ils ont fait est extraordinaire. Ce sont de grands humanitaires”.

Une mission humanitaire européenne est également sur place. La Commission a débloqué trois millions d’euros pour répondre aux besoins des réfugiés. Explications de Heinke Veit :

“On a vu une générosité énorme de la part de la société civile tunisienne et aussi de la part des autorités, mais la capacité locale est limitée. Il est temps pour l’aide internationale d’intervenir. Une partie de l’argent que l’on a mis à disposition est en train d‘être utilisé pour élargir des camps, mettre de nouvelles tentes afin d’héberger les gens, donner à manger, à boire, et s’assurer qu’ils reçoivent les soins médicaux dont ils ont besoin”.

Plus inquiétant, le sort des migrants noirs qui ne sont pas autorisés à franchir la frontière tunisienne. Les Libyens les accusent d‘être des mercenaires à la botte de Kadhafi.