DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Libye-Tunisie : nuits difficiles pour les réfugiés de Ras Jedir

Vous lisez:

Libye-Tunisie : nuits difficiles pour les réfugiés de Ras Jedir

Taille du texte Aa Aa

Les réveils sont difficiles tout comme les nuits pour les réfugiés de Ras Jedir. Certains sont ici depuis plusieurs jours et ont envié le sort de ceux qui ont été transférés dans le camp de Choucha à 6 km de là afin d‘être rapatriés dans leur pays

La colère et l’impatience les habitent. C’est le cas notamment des Bangladais qui évoquent un silence de la part de leur pays. “Nous voulons retourner dans notre pays, crie l’un d’entre eux. S’il vous plaît, aidez-nous!”

“Le problème principal, c’est que nous n’avons aucune information”, déplore un autre.

“Plus de 20 000 réfugiés ici à Ras Jedir n’ont aucune autre occupation que l’attente, l’attente d’un avion ou d’un navire qui les ramènera dans leur pays, souligne notre reporter. Certains d’entre eux ont passé plus d’une semaine à dormir par terre et à résister avec difficulté au froid du désert”.