DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nasser, rebelle libyen : "l'armée utilise des familles comme boucliers humains"

Vous lisez:

Nasser, rebelle libyen : "l'armée utilise des familles comme boucliers humains"

Taille du texte Aa Aa

Démonstration de force des rebelles à Benghazi dans l’est de la Libye, malgré les craintes d’une offensive militaire des troupes fidèles à Mouammar Kadhafi.

Sur cet âne, le visage du colonel, comme un défi au dictateur.

Dans cet hôpital de Benghazi, plusieurs hommes faits blessés lors des combats, notamment autour de la raffinerie de la ville :

Nasser explique qu’il a été “encerclé par les troues loyalistes, qui ont arrêté sur la route de la raffinerie des familles entières afin qu’elles servent de boucliers humains”.

Un garçon de sept ans est ainsi mort dans les combats.

Halid, lui, fait partie des mille volontaires venus à Benghazi pour aider les rebelles sur place à défendre l’installation pétrolière. Il raconte que les militaires lui ont tiré dessus alors qu’il était en train de secourir des blessés.