DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'appel des Ivoiriennes contre la violence n'a pas été entendu

Vous lisez:

L'appel des Ivoiriennes contre la violence n'a pas été entendu

Taille du texte Aa Aa

Ce mardi encore quatre personnes ont été tuées dans des affrontements entre un groupe de jeunes et la Garde républicaine à Abidjan, dans le quartier populaire de Treichville. La clinique la plus proche a également accueilli des dizaines de blessés, victimes de balles perdues pour la plupart.

Les forces de l’ordre affirment que ce sont les jeunes qui ont commencé à tirer. Certains ont même pillé des magasins.

Plus tôt, des Ivoiriennes favorables à Alassane Ouattara manifestaient contre les violences. Près de quatre cents personnes ont été tuées dans des affrontements post-électoraux depuis la fin de l’année dernière.